Murmures en Brocéliande par Clarabulle&Lolabille

20 juin 2016

Andalouse? Tzigane? Bulgare peut être? Estivale ou hivernale?

Beaucoup beaucoup de questions n'est ce pas! Comme s'il n'y en avait pas assez comme ça dans ma petite tête en ce moment! Nan parce que figure toi que j'ai du ressortir cartons et tout le tralala parce qu'on déménage... oui encore! À croire que c'est une passion décidément...

Enfin, même si j'en ai ras la casquette de trimballer toute ma maison tous les deux ans aux 4 coins du vent, j'avais très envie d'offrir du fait main à l'adorable nounou de mon Bigorneau. C'était pas faute de lui avoir proposé de l'emmener avec nous pourtant... mais bon, n'imposons pas aux autres ce qui nous est une corvée n'est ce pas!

Alors hop, pour la circonstance j'ai entrepris des fouilles quasi archéologiques pour déterrer tout mon matos et pouvoir me mettre à la tâche avant que le glas ne sonne. Je n'avais absolument aucune idée. Damned...

Pas le temps de modeler une petite poupée  (je ne m'habituerai jamais aux tooooonnes de trucs à faire lors d'une pareille expédition) mais Marie est coquette. Voilà qui allait amorcer l'ombre d'une idée. Autant je déteste faire de bijoux, autant pour elle j'avais envie de lui bidouiller une petite parure. Marie aime le rouge je crois et il lui va à merveille. Et ça a fait son chemin en cours de route...

J'ignorais totalement où je voulais aller, je n'avais aucune idée précise, aucune image...juste le stress par faute de temps qui me nouait méchamment l'estomac. Alors j'ai pris la pâte, hasardé des canes, malaxé, découpé, fais des tests jusqu'à ceci:

 

 

Personnellement j'aime beaucoup! J'ignore d'où c'est venu mais c'est venu et c'est bien là mon essentiel dans l'urgence. Rien de très extraordinaire mais rien de fondamentalement banal non plus. Je pense qu'elle pourra se porter aussi bien l'été que l'hiver, avec du jean, du noir, du blanc, du vert et... Marie choisira.

J'espère qu'elle lui plaira! J'avais rajouté plus de petites perles intercalaires mais franchement c'était une vraie prise de tête pour tout remettre à l'endroit à chaque fois et ça retombait par paquets une fois porté. Du coup j'ai opté pour une seule perle noire entre deux lentilles.

Toutes les perles plates ont été cuites sur des fonds de canette découpés et lavés, poncées  (obligé, même si c'est fastidieux ce serait difficile d'y déroger), mais pas lustrées. Ah non! L'expérience de Noël m'a vraiment refroidie! Et mes yeux ne sont pas totalement remis... Du coup j'ai opté pour le vernis.

Je t'ai fait une dernière petite photo sur laquelle la couleur est plus fidèle à la réalité:

 

 

Donne moi ton avis, j'en ai rudement besoin pour tenter de progresser. Oui parce que même si la création de bijoux n'est pas mon dada favori, j'y reviendrai quand même. 

Merci en tout cas d'avoir suivi cette parenthèse dans le speed infernal! Je retourne à mes cartons et te dis à la rentrée (pas avant, vu mon bazar je vais avoir du mal à tout goupiller pour revenir plus tôt)! En attendant je te souhaite d'excellentes vacances, bien ressourçantes et (soyons fous) ensoleillées!

 

À bientôt! 

Posté par Aude_et_Cie à 15:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


22 avril 2016

Au pays des licornes...

Les arcs en ciel sont rois!

Oui c'est vrai, en ce moment je suis... comment disent les jeunes déjà? ... "québlo" (comprendre bloquée, fixée, obnubilée) par les arcs en ciel! Oui c'est vrai, j'adore leurs couleurs si bien ordonnées qu'elles s'illuminent les unes les autres. J'avais déjà cousu une brochette de poissons dans les couleurs arc en ciel pour mon bigorneau, et à chaque fois que je rentre dans sa chambre, la lumière qu'elle dégage à elle seule est toujours un réconfort. 

Aussi, en modelant la petite fée de printemps, j'ai eu envie de réitérer en mode bijoux. Hé hé, oui j'avais dit plus de bijoux, que j'en étais dégoûtée. Mais j'avais envie d'offrir une parure colorée à mon amie, tout en profitant des vacances scolaires pour initier ma "puce de 14 ans" ravie de se faire ses propres parures. Nous avons pour l'occasion testé la technique du Sutton Slice (il existe quantité de tutos sur cette technique disponible sur le net) qui nécessite uniquement une plaque de texture souple, et pas vraiment beaucoup de temps. Le sutton slice permet de faire des perles aux motifs en reliefs aux couleurs contrastantes.

Nous avons envie elle et moi de tester les reliefs colorés et tant qu'à faire, dégradés.

Pour te donner une idée plus précise si tu ne connais pas cette technique, voilà ce que ça donne:

 

Ci dessus une photo des perles avant montage, cette parure étant destinée à mon amie. Le temps de réalisation a été très bref, donc supportable dans un emploi du temps minuté. En plus, le ponçage a consisté à arrondir les bords donc, rien de bien méchant. 

Ci dessous la parure prototype aux couleurs plus fadasses, que j'ai gardée pour moi:

 

Franchement, porté ça illumine tout de suite une tenue! D'ailleurs je songe la mettre pour aller bosser histoire de mettre un peu de gaieté dans cet univers tout en blanc qu'est l'hôpital. Je pense sincèrement que les couleurs apportent chaleur et réconfort. Par contre je ne pense pas porter l'ensemble parce que ça fait quand même lourd, un brin licorne touch too much!

J'étais contente de cette petite parure, et ça m'a donné envie d'en refaire une autre mais sur un autre mode. L'arc en ciel toujours en tête, j'ai, pour cette deuxième parure, choisi de refaire des dégradés progressifs et d'y découper des petites pastilles à l'emporte pièce. Comme la plaque de dégradé était large, j'y ai fait quelques perles rondes-aplaties sans trop savoir pourquoi et bien m'en a pris! Tu vas voir sur la photo suivante 😉

Alors là, c'est du ultra basique de chez basique hein! Même pas besoin de réfléchir: tu fais tes mélanges, tu mets à plat et tu coupes à l'emporte pièce. Bon, comme les bords étaient pas très propres, j'ai tout de même poncé histoire d'adoucir le tout. Le fait qu'elles ne soient pas parfaitement rondes ni parfaitement plates est voulu, je voulais qu'elles vivent! Le ponçage fini, le montage a été ultra simplissime. Pour gagner en longueur, j'ai intercalé ces perles rondes-aplaties dont je ne savais pas vraiment quoi faire et qui finalement donnent une ampleur et un mouvement intéressant à ce collier je trouve. Pour les BO, parce que je voulais tester des BO allongées, j'ai simplement pioché des paires parmi les perles restantes pour les enfiler sur un clou. Durée de l'opération, boucle incluse, 2 minutes! 

 

J'ai encore d'autres projets arc en ciel dont un bracelet et pourquoi pas d'autres colliers. Chéridou s'inquiète un peu de cette nouvelle lubie bisounoursesque, synonyme d'après lui d'hormones de grossesse, de régression inquiétante ou d'ingestion fortuite de quelques substances planantes! Ah ce qu'il est drôle ce Chéridou! Mais pas besoin d'hormones ou je ne sais quoi, j'ai juste envie (et cruellement besoin) de couleurs!!!!

Je suis ouverte à ton avis, tes suggestions, tes critiques!

(Il faudra aussi que je te montre les boucles d'oreille originales et le collier que ma fille a confectionnés. Ils sont vraiment très chouettes et pour l'heure bien planqués!)

 

À bientôt! 

19 avril 2016

Arlecchina suite et fin

Voilà voilà,  l'aventure de cette petite fée du printemps s'achève. La fin m'aura pris du temps parce que j'ai eu un mal de chien à la coiffer! Le découragement m'a bien envahie aussi, à la fin je ne savais plus rien... Figure toi que je lui ai changé TROIS fois de perruque!...et j'ai bien failli y perdre la mienne! Au départ elle avait les cheveux violets mais ça lui donnait un air de Cruella d'enfer des 101 dalmatiens... Alors je l'ai faite blonde châtain, mais le maquillage jurait! Contre toute attente, c'était le blanc qui lui allait le mieux. J'aurai aimé avoir du rose ou du vert mais je n'en avais pas et il était bien trop tard pour en commander et en recevoir dans les temps...

 

Quant à la coiffure en elle même, je lui ai tout essayé! Elle a eu une mèche devant, dont j'étais fière d'ailleurs parce qu'elle avait l'air tellement naturelle! Mais ça ne lui allait pas du tout. Elle a eu des coupes longues, courtes, des nattes, des chignons élaborés... rien n'y a fait. Même les bigoudis n'ont pas fait leur effet!

 

Du coup je lui ai laissé ses cheveux juste coiffés, et pour lui éviter la mèche je lui ai collé des micro perles.

 

Je lui aurai bien  rajouté des fleurs sur sa couronne mais elle avait déjà ses ailes et elles auraient fondu dans le four. Pffff, quelle idée de lui avoir mis ses ailes si tôt! Ça m'apprendra!

 

La coiffure sur photo n'a pas le rendu du vrai parce que les clichés sont faits en extérieur et par chez moi il y a toujours beaucoup de vent. Ce qui lui donne un air ébouriffé qu'elle n'a pas en vrai.

 

Je suis assez fière en revanche de la souche sur laquelle est assis le petit lapin. Je le trouve assez réaliste et je me suis étonnée moi même. Il est tout en cernit doll (et m'a ainsi donné l'occasion de la finir) et peint aux pastels secs avec quelques touches d'acrylique et de vernis.

 

L'idée finale étant de faire un socle pour soliflore, pour habiller le "gazon" j'ai tout simplement tenté de modeler des fleurs comme des tulipes montées sur du fil de fer et piquées dans la pâte verte après avoir recourbé l'autre extrémité. Le orange se prêtait le mieux au jeu pour donner de la luminosité au tableau final.

 

Je me suis rendue compte que je me suis plantée dans les proportions, j'ai du me tromper dans le montage de l'armature, du coup les avant bras ne respectent pas trop l'anatomie. D'où le foulard en organza pour tromper l'oeil et casser cette impression de bras dignes de la femme élastique! 

 

Dernier petit portrait avant de clore ce chapitre...

 

Et c'est tout pour aujourd'hui! Je vais faire une petite pause patouille pour le moment parce que je dois rattraper tout ce que j'ai laissé en plan pour parvenir à offrir mes cadeaux dans les temps. Mais j'ai des cadeaux naissances à préparer alors je ne pars pas bien longtemps hein!

En tout cas je te remercie chaleureusement d'avoir suivi ce pas à pas, de m'avoir encouragée et si souvent réconfortée!

À bientôt pour de nouvelles aventures!

Édit du 20.04.2016: l'autre jour, au hasard d'une flânerie autorisée, j'ai trouvé des petites fleurs en tissus que j'aurai bien vues sur la tête de cette petite fée. Mon amie a bien voulu que je les colle sur la couronne de perles (imagine, j'ai débarqué chez elle avec colle, pince coupante, petites fleurs... ), et effectivement ça rééquilibre le tout, ça lui donne même un air plus jeune! Là, pour le coup, elle est vraiment vraiment terminée! Malheureusement je n'ai pas de photos mais j'essaierai d'en faire la prochaine fois.

11 avril 2016

Arlecchina WIP chapitre 5 - mais qu'est ci rend cette fée hilare?

Coucou! Me revoici pour la suite du Work in Progress de cette petite fée du printemps qui doit avoir des abdos en béton à force de rire!

Sans plus de blablas (parce que Bigre! Je manque de temps!) vite vite les photos du maquillage. 

 

En fait, pour la première fois, j'ai enfin compris que pour marquer les plis il ne fallait pas y aller avec du rouge ni du rose, mais avec du mauve. Pour sûr, sur la photo ça lui donne un air cadavérique mais en vrai ça fait beaucoup plus naturel. Par contre, mes erreurs de modelage sont bien flagrantes et même s'il m'est impossible de rectifier celle ci, j'ai désormais compris comment faire.

 

Sinon, pour compléter la scénette et donner un prétexte à rire à cette petite fée, m'est venue l'idée de modeler un petit lapin qui tient un sceptre moustache. Ce petit clin d'oeilne te parle sûrement pas, mais il parlera à sa destinataire à n'en pas douter.

 

Il est modelé tout en fimo blanc irisé, parce que le blanc juste blanc manque de douceur et est nettement moins commode pour un rendu sympa.

 

La tête et le corps sont modelés d'une seule pièce, seuls les bras, les oreilles et les pieds ont été rajoutés. Le sceptre moustache n'est rien d'autre qu'un cure dent habillé et peint.

 

J'aime beaucoup la petite bouille de ce petit rongeur. Je me suis aidée de Pinterest pour donner forme à ma figurine (histoire d'étudier la bestiole), mais je n'ai pas copié ce que j'y ai vu, je voulais un truc à moi. Il a des petites ailes dans le dos mais canalblog refuse de télécharger la photo et je n'ai vraiment pas le temps de me prendre la tête. 

 

Cette étape a été bien plaisante et réconfortante aussi. Maintenant me reste à faire le socle et à arranger ses cheveux qui sèchent. De toute façon, fin de semaine tout sera fini.

J'espère que ce chapitre t'aura plus autant qu'à moi! Je te dis à très vite pour la suite et fin!

Posté par Aude_et_Cie à 09:35 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 avril 2016

Arlecchina WIP chapitre 4 - fin de l'habillage et modelage des bras

Sur ce chapitre, je vais être rapide parce que chut hein, mais je profite d'une toute petite pause au boulot pour mettre à jour la suite des aventures de cette petite fée de printemps. Pour faciliter le suivi, je garde le nom d'Arlecchina, mais évidemment il va bien falloir lui trouver un autre nom.

Pour démarrer ce billet, un petit zoom sur les chaussons qui allaient bien mieux avec l'idée initiale mais bon, maintenant je ne vois pas trop comment défaire pour recommencer...

 

Passons maintenant au corset de cette robe qui me plait beaucoup. Pour le faire j'avais gardé les chutes de la cane et elles se sont merveilleusement prêtées au jeu! J'ai reproduit le même principe en les effilant avec les doigts pour obtenir des pétales fins et légers:

 

Dans une cane improvisée faite avec du vert foncé, du vert agathe et du blanc irisé, j'ai tenté de réaliser une cane en dégradé qui n'a pas été à la hauteur de mes espérances mais qui a tout de même son petit effet et qui complète à merveille cette robe:

 

Le modelage des bras n'étant pas trop mon fort (je manque de références anatomiques ma parole! et là dur dur de trouver sur Google images), je me suis arrangée avec des fines bretelles habillées de fleurs pour tromper le regard et rajouter encore de la finesse à cette robe:

 

Histoire de dynamiser un peu l'ensemble, le jaune printanier me semblait cohérent pour faire un semblant de boutonnière:

Zoom sur les petites fleurs des bretelles, faites elles aussi avec les chutes de cane utilisée pour la jupe, réduite au maximum:

 

Dernière petite photo pour te montrer l'ensemble...:

 

Hormis le modelage des bras que je trouve disproportionnés, et le modelage des mains que je ne maitrise pas du tout (mais je m'améliore un peu..(j'ai dit un peu)), je suis tout de même très contente de sa tenue, de son allure et j'ai hâte d'entamer la suite, même si la mise en couleur me fait énormément stresser faute d'outils adaptés.

Cela dit, j'ai découvert que je pouvais rectifier une pièce cuite tout simplement avec quelques coups de scalpel, et ça, ça va me changer la vie! Dans le même temps, ça m'a fait complètement revoir ma façon de modeler! Une fois de plus, j'ai encore beaucoup appris.

Voilà voilà, sans plus de blablas je retourne à ma besogne (de toute façon mes collègues sont tellement pipelettes qu'il m'est impossible de me concentrer! ;)

En tout cas, merci de suivre les aventures de cette petite bulle de printemps, sache que ça me touche beaucoup!

A très vite pour la suite!!!!

Posté par Aude_et_Cie à 04:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


05 avril 2016

Arlecchina WIP chapitre 3 - habillage

Ce matin en me levant, j'ai négligemment jeté un oeil sur le calendrier avant d'y rester scotchée et de réaliser avec effarement qu'il me restait une semaine et demie pour finir ma poupée. Oh punaise! J'ai jamais été calée en notion du temps mais là, j'ai senti le speed me submerger! Surtout que je reprends le boulot demain soir pour 3 nuits, plus mes nuits de la semaine prochaine, que mes loustics rentrent de chez leur père la semaine prochaine aussi et que je n'ai que le temps des siestes de Bigorneau pour pouvoir avancer! Aaaahhhhhh!!!

Heureusement que je me suis levée tôt et que grâce au changement d'heure Bigorneau est moins matinal! Alors sans plus attendre, tel Inspecteur Gadget dégaine son "gadgetocoptère", j'ai déclamé Go Go gadgetofimo! (chacun ses références hein!)

J'ai bien tenté de faire une cane Arlequin mais bof, je la trouvais fadasse et vraiment ça ne me disait plus rien du tout. Cette petite fée a déjà son caractère et les losanges multicolores ne lui seyaient vraiment pas. J'aurai pu aller jusqu'au bout mais j'ai eu comme un blocage et l'intime intuition que je devais faire autre chose. Je me suis mis le neurone à l'envers et tout en réfléchissant je lui ai fait un jupon en fimo blanc translucide. La fimo "00" correspondant au blanc translucide n'est pas franchement translucide, mais la couleur confère de la légèreté au jupon je trouve, plus que si je l'avais fait en blanc "0".

Ensuite, je me suis inspirée d'une rose que j'aime beaucoup, la blanche ourlée de rose et de vert si tu vois laquelle c'est. J'ai donc tenté de faire un skinner blend avec les couleurs que j'avais en tête,  ne sachant ni comment m'y prendre, ni rien quoi! J'ai juste pensé à prendre la photo de départ:

 

Quelques tours de machine à pâte plus tard, j'ai obtenu mon dégradé et je n"étais pas plus avancée... donc au pif j'ai réalisé un accordéon avec mon dégradé etiré au maximum pour avoir un rectangle. J'ai rajouté du vert sur la face verte, la face rose me semblait assez fournie et je voulais juste un soupçon de liseré rose foncé. Ensuite avec la lame à l'envers j'ai "tranché" (sans trancher vraiment puisqu'elle était à l'envers) coté vert et côté rose qui est à l"opposé. Bon, peut être que je t'ai perdue dans le fil des explications, mais à la fin j'ai obtenu ça:

 

Pour obtenir la forme de pétale j'ai tout simplement pincé le côté vert et arrondi le côté rose. Déjà, j'étais super contente! Ce n'est pas le résultat que j'attendais mais celui ci me plaisait beaucoup! Malheureusement comme j'ai beaucoup tâtonné, je n'ai pas pensé à prendre des photos des différentes étapes, d'où les explications soporifiques.

J'ai ensuite passé toutes ces tranches dans la machine à pâte au plus petit cran pour étirer le pétale dans le sens de la hauteur.

 

Chaque pétale est ensuite ré-étiré à la main et tous les bords sont effilés délicatement entre les doigts. Ce qui donne un effet fin, léger et gondolé qui donne un air de vrais pétales. 

 

J'ai pu disposer chacun pour en faire une jupe et franchement, je suis hyper contente! Je dois reconnaître que j'ai eu un bol monstrueux! À moins que je n'ai été guidée par quelques esprits soucieux de me voir finir ma tâche dans les temps et plus inspirés que moi pour le rendu final (auquel cas je les remercie chaleureusement!)

 

Je trouve cette petite jupe parfaite! Franchement je l'adore! Je n'en espérais pas tant! 

Sinon côté poupée, comme tu le vois, les bras attendent la fin de l'habillage pour pouvoir être modelés. Le fait qu'ils soient nus ainsi me permet de pouvoir les mobiliser aisément pour qu'ils ne me gênent pas pour le montage de la jupe. Mais je me suis plantée dans le montage du bassin de l'armature.... du coup les jambes ne vont pas harmonieusement avec l'ensemble d'où la jupe très couvrante. 

 

Bon ben du coup, elle ne sera pas Arlecchina! Elle n'a rien d'un personnage de la Comedia Dell'Arte même version revisitée. Mais qu'importe! Et c'est exactement le genre de surprise qui me plaît dans le modelage! En plus, pour une amie née au début du printemps, une Fée de circonstance c'est peut être pas si mal non? Tu en penses quoi?

À très vite pour la suite!

(Et si tu pouvais me dire à quelle fleur ça correspond ça m'aiderait bien, parce que la botannique et moi....)

 

03 avril 2016

Arlecchina, WIP chapitre 2

L'échéance étant bientôt, je dois mettre le turbo pour finir mon deuxième cadeau! Mais juste avant d'enchaîner,  merci vraiment pour vos commentaires d'encouragements pour mon essai portrait. Reste le verdict final de Chéridou mais vous m'avez réconciliée avec la mise en couleur (je regrettais d'avoir fait cette étape). En parlant de réconciliation, d'avoir du patouiller avec la Cernit Doll m'a littéralement réconciliée avec living doll! Qu'est ce que j'étais contente de la retrouver hier soir!

Parlons en de ces retrouvailles justement...Tu te souviens du crâne que j'ai modelé le mois dernier en vue de ce projet? Je voulais absolument une figurine qui rit à gorge deployée, d'où l'idée de tester le tutoriel de Madsculptor qui propose de modeler un crâne, de le cuire, et de le recouvrir ensuite de pâte. En fait le crâne sert d'armature. 

J'ai eu un peu peur de passer à l'étape suivante (non en vrai j'étais totalement flippée), et le calendrier étant ce qu'il est, il fallait bien que je me lance! Alors hop! Hier soir j'ai profité que l'Homme fasse des trucs d'homme dans un stade de foot pour me lancer en me disant que de toute façon à ce stade là si je ratais, je pouvais toujours recommencer sans trop perdre de temps. 

J'ai rangé ma trouille au fond de ma poche, couché Bigorneau et j'ai ressorti ma pâte dont j'ai recouvert le crâne. 

 

Du coup flipette! Que c'est moche à ce stade! Et cette tête fiche la trouille n'est ce pas?! Mais c'était juste pour te montrer la marche suivie: j'ai recouvert intégralement le crâne de pâte. J'ai marqué l'emplacement des yeux par un trait et j'ai suivi les formes pour le reste du visage. Comme un rire aux éclats étire sacrément la bouche, il m'aura fallu amincir au scalpel plusieurs fois au niveau de la lèvre supérieure et de la mâchoire inférieure aussi. (Je me suis aidée de Google images pour bien observer le truc)

 

De profil tu peux voir le sens des rajouts. Mais il faut savoir que j'en ai fait plusieurs, j'y suis vraiment allée progressivement. 

 

Voilà après la première étape. Là (photo ci dessus), je viens de le cuire une première fois. De toute façon la lumière ne me convenait pas pour travailler correctement et l'Homme rentrait de son match.

 

Et voilà après quelques retouches faites ce matin au grand jour. Le visage est plus généreux, bien expressif et j'ai aussi corrigé la hauteur du front qui s'écrase toujours en première partie de modelage (faut bien prendre ses appuis quelque part!)

Je suis (note que c'est très rare) très contente de cette technique et de ce visage qui j'espère saura se tenir lors de la mise en couleurs. Bon, reste le corps maintenant...dont je viens seulement de faire l'armature (j'avais oublié le coté pénible de la chose!). Affaire à suivre...

Si tu as envie de te lancer dans l'aventure, sache que je serai ravie de te faire profiter de mes modestes balbutiements.

En attendant la suite, à bientôt! 

Posté par Aude_et_Cie à 21:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 avril 2016

essai portrait, la crise de nerfs finale...

Bon ben voilà, l'aventure essai portrait touche à sa fin. Que de stress, de fausses joies et de déceptions tout le long de ce parcours... Entre les traits qui s'effacent (par ma faute et ce stupide smoothing oil certes, mais les boules quand même ), les heures minutées pour patouiller et pas dans les meilleures conditions, ma peinture qui a séché devenue inutilisable m'obligeant à me rabattre sur mes pastels secs qui étaient loin de faire l'affaire... bon et puis disons le, ce format était une première pour moi.

Ok, j'arrête mes lamentations de fille désespérée qui n'a pas su obtenir le résultat qu'elle souhaitait. Je te montre les photos quand même tu veux bien?

 

D'après les enfants, ça ressemble quand même un peu à leur Bigorneau de petit frère. J'y trouve moi aussi un air de ressemblance, mais ça n'a quand même rien à voir avec la photo. J'aurai peut être du choisir une autre photo où il est plus expressif? Et commencer par prendre des cours aussi hein! ...faut bien l'avouer.

 

J'espère quand même que Chéridou sera tolérant,  de toute façon je l'ai prévenu que si ça ne lui plaisait pas je recommencerai. Pour l'heure il n'a aucune idée de quoi je parle et est bien perplexe quant au thème de ma patouille.

 

Comble du comble, cette "sculpture" n'est pas photogénique (merci les pastels!)! J'ai bon espoir qu'un bon coup de vernis (mat) sur l'ensemble gomme l'effet un peu craie.

Bref... je vais m'attaquer à Arlecchina et reprendre les WIP pour elle. Tu te souviens que le crâne modelé il y a quelques semaines était pour elle! J'espère avoir moins à souffrir que pour cet essai... Wait and see, aujourd'hui je ne suis plus sûre de rien!

Merci en tout cas d'avoir suivi mes tâtonnements pour ce défi pas franchement relevé et je te donne rdv bientôt pour un retour aux fées.

A très bientôt! 

Posté par Aude_et_Cie à 22:07 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

31 mars 2016

WIP portrait, cuisson finale

Je t'avais prévenu(e), je suis hyper à la bourre alors tout le temps que je peux grapiller j'en profite pour finaliser mon projet! En plus comme ce modelage est destiné à Chéridou, et qu'il m'est donc impossible de patouiller en sa présence, dès que je peux je dégaine pâte et outils telle Lucky Lucke et go go go!

Les yeux ne me plaisant pas, je les ai modifiés, et modifiés et encore modifiés. J'ai bien regretté d'avoir déjà cuit une bonne partie du crâne parce que je n'ai pas pu rectifer le menton par contre, qui est bien trop grand comparé à celui de mon Bigorneau.

 

J'ai aussi compris l'utilité d'avoir une photo de profil comme repère, ce que je n'avais pas, et compris que la partie nez-bouche est plus saillante que le front... or ici je les ai tous alignés. En fait je n'avais jamais compris ça, j'ai toujours été tellement absorbée par les détails que celui ci est passé inaperçu. Cette prise de conscience va beaucoup m'aider dans mes prochains modelages c'est sûr! 

C'est vrai que les traits du visage sont quasi inexistants sur ce protrait, mais j'avais pourtant pris grand soin à les marquer! Sauf qu'en voulant lisser au pinceau, j'ai eu la mauvaise, mais très très mauvaise idée de le tremper dans du smoothing oil. Et là, cata! Lors de la cuisson cette cochonnerie a fait fondre tous mes traits. D'où l'absence d'expression et la bouche qui est moins marquée. Du coup je vais devoir recourir aux couleurs pour tenter de rattrapper le tout.

L'habillage du buste n'a pas été aussi aisé que je l'aurai imaginé, mais de l'avoir fait après cuisson m'a finalement bien facilité la tâche.

Voilà voilà! C'est tout pour aujourd'hui! Reste maintenant la mise en couleur! D'ici là, n'hésite surtout pas à me faire tes remarques, je suis preneuse de tous les défauts qu'on pourra y trouver, ça me fait avancer! 

À bientôt!

 

Posté par Aude_et_Cie à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 mars 2016

WIP essai portrait

Hey hey! Comment tu vas? J'espère que le changement d'heure en t'aura pas trop bousculé(e), en tout cas moins que mon Bigorneau ne l'a été. ..

En parlant de Bigorneau (admire l'entrée en matière! ), je me suis lancée dans la réalisation de son portrait en 3D. Damned, c'est pas aussi simple que ça en a l'air. Mais mon entêtement n'étant plus à prouver, je me suis donc lancée. 

Ça n'a pas été simple de parvenir au résultat qui va suivre, et je suis loin d'avoir fini! Déjà,  le format ne me convient pas, c'est bien trop grand et je ne suis pas familière des modelages de cette taille. Ensuite j'ai choisi une pâte que je ne connais pas, la Cernit doll, et quelle mauvaise idée parce que nous n'avons pas pris le temps de nous apprivoiser au préalable. ... Bon, j'y vais quand même. Je te montre les photos rapido avant de filer à mon rdv mais dis moi s'il te fait peur ou non, parce que là franchement j'ai un doute. 

 

À très vite!

Posté par Aude_et_Cie à 09:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,