Voilà voilà,  l'aventure de cette petite fée du printemps s'achève. La fin m'aura pris du temps parce que j'ai eu un mal de chien à la coiffer! Le découragement m'a bien envahie aussi, à la fin je ne savais plus rien... Figure toi que je lui ai changé TROIS fois de perruque!...et j'ai bien failli y perdre la mienne! Au départ elle avait les cheveux violets mais ça lui donnait un air de Cruella d'enfer des 101 dalmatiens... Alors je l'ai faite blonde châtain, mais le maquillage jurait! Contre toute attente, c'était le blanc qui lui allait le mieux. J'aurai aimé avoir du rose ou du vert mais je n'en avais pas et il était bien trop tard pour en commander et en recevoir dans les temps...

 

Quant à la coiffure en elle même, je lui ai tout essayé! Elle a eu une mèche devant, dont j'étais fière d'ailleurs parce qu'elle avait l'air tellement naturelle! Mais ça ne lui allait pas du tout. Elle a eu des coupes longues, courtes, des nattes, des chignons élaborés... rien n'y a fait. Même les bigoudis n'ont pas fait leur effet!

 

Du coup je lui ai laissé ses cheveux juste coiffés, et pour lui éviter la mèche je lui ai collé des micro perles.

 

Je lui aurai bien  rajouté des fleurs sur sa couronne mais elle avait déjà ses ailes et elles auraient fondu dans le four. Pffff, quelle idée de lui avoir mis ses ailes si tôt! Ça m'apprendra!

 

La coiffure sur photo n'a pas le rendu du vrai parce que les clichés sont faits en extérieur et par chez moi il y a toujours beaucoup de vent. Ce qui lui donne un air ébouriffé qu'elle n'a pas en vrai.

 

Je suis assez fière en revanche de la souche sur laquelle est assis le petit lapin. Je le trouve assez réaliste et je me suis étonnée moi même. Il est tout en cernit doll (et m'a ainsi donné l'occasion de la finir) et peint aux pastels secs avec quelques touches d'acrylique et de vernis.

 

L'idée finale étant de faire un socle pour soliflore, pour habiller le "gazon" j'ai tout simplement tenté de modeler des fleurs comme des tulipes montées sur du fil de fer et piquées dans la pâte verte après avoir recourbé l'autre extrémité. Le orange se prêtait le mieux au jeu pour donner de la luminosité au tableau final.

 

Je me suis rendue compte que je me suis plantée dans les proportions, j'ai du me tromper dans le montage de l'armature, du coup les avant bras ne respectent pas trop l'anatomie. D'où le foulard en organza pour tromper l'oeil et casser cette impression de bras dignes de la femme élastique! 

 

Dernier petit portrait avant de clore ce chapitre...

 

Et c'est tout pour aujourd'hui! Je vais faire une petite pause patouille pour le moment parce que je dois rattraper tout ce que j'ai laissé en plan pour parvenir à offrir mes cadeaux dans les temps. Mais j'ai des cadeaux naissances à préparer alors je ne pars pas bien longtemps hein!

En tout cas je te remercie chaleureusement d'avoir suivi ce pas à pas, de m'avoir encouragée et si souvent réconfortée!

À bientôt pour de nouvelles aventures!

Édit du 20.04.2016: l'autre jour, au hasard d'une flânerie autorisée, j'ai trouvé des petites fleurs en tissus que j'aurai bien vues sur la tête de cette petite fée. Mon amie a bien voulu que je les colle sur la couronne de perles (imagine, j'ai débarqué chez elle avec colle, pince coupante, petites fleurs... ), et effectivement ça rééquilibre le tout, ça lui donne même un air plus jeune! Là, pour le coup, elle est vraiment vraiment terminée! Malheureusement je n'ai pas de photos mais j'essaierai d'en faire la prochaine fois.