Les arcs en ciel sont rois!

Oui c'est vrai, en ce moment je suis... comment disent les jeunes déjà? ... "québlo" (comprendre bloquée, fixée, obnubilée) par les arcs en ciel! Oui c'est vrai, j'adore leurs couleurs si bien ordonnées qu'elles s'illuminent les unes les autres. J'avais déjà cousu une brochette de poissons dans les couleurs arc en ciel pour mon bigorneau, et à chaque fois que je rentre dans sa chambre, la lumière qu'elle dégage à elle seule est toujours un réconfort. 

Aussi, en modelant la petite fée de printemps, j'ai eu envie de réitérer en mode bijoux. Hé hé, oui j'avais dit plus de bijoux, que j'en étais dégoûtée. Mais j'avais envie d'offrir une parure colorée à mon amie, tout en profitant des vacances scolaires pour initier ma "puce de 14 ans" ravie de se faire ses propres parures. Nous avons pour l'occasion testé la technique du Sutton Slice (il existe quantité de tutos sur cette technique disponible sur le net) qui nécessite uniquement une plaque de texture souple, et pas vraiment beaucoup de temps. Le sutton slice permet de faire des perles aux motifs en reliefs aux couleurs contrastantes.

Nous avons envie elle et moi de tester les reliefs colorés et tant qu'à faire, dégradés.

Pour te donner une idée plus précise si tu ne connais pas cette technique, voilà ce que ça donne:

 

Ci dessus une photo des perles avant montage, cette parure étant destinée à mon amie. Le temps de réalisation a été très bref, donc supportable dans un emploi du temps minuté. En plus, le ponçage a consisté à arrondir les bords donc, rien de bien méchant. 

Ci dessous la parure prototype aux couleurs plus fadasses, que j'ai gardée pour moi:

 

Franchement, porté ça illumine tout de suite une tenue! D'ailleurs je songe la mettre pour aller bosser histoire de mettre un peu de gaieté dans cet univers tout en blanc qu'est l'hôpital. Je pense sincèrement que les couleurs apportent chaleur et réconfort. Par contre je ne pense pas porter l'ensemble parce que ça fait quand même lourd, un brin licorne touch too much!

J'étais contente de cette petite parure, et ça m'a donné envie d'en refaire une autre mais sur un autre mode. L'arc en ciel toujours en tête, j'ai, pour cette deuxième parure, choisi de refaire des dégradés progressifs et d'y découper des petites pastilles à l'emporte pièce. Comme la plaque de dégradé était large, j'y ai fait quelques perles rondes-aplaties sans trop savoir pourquoi et bien m'en a pris! Tu vas voir sur la photo suivante 😉

Alors là, c'est du ultra basique de chez basique hein! Même pas besoin de réfléchir: tu fais tes mélanges, tu mets à plat et tu coupes à l'emporte pièce. Bon, comme les bords étaient pas très propres, j'ai tout de même poncé histoire d'adoucir le tout. Le fait qu'elles ne soient pas parfaitement rondes ni parfaitement plates est voulu, je voulais qu'elles vivent! Le ponçage fini, le montage a été ultra simplissime. Pour gagner en longueur, j'ai intercalé ces perles rondes-aplaties dont je ne savais pas vraiment quoi faire et qui finalement donnent une ampleur et un mouvement intéressant à ce collier je trouve. Pour les BO, parce que je voulais tester des BO allongées, j'ai simplement pioché des paires parmi les perles restantes pour les enfiler sur un clou. Durée de l'opération, boucle incluse, 2 minutes! 

 

J'ai encore d'autres projets arc en ciel dont un bracelet et pourquoi pas d'autres colliers. Chéridou s'inquiète un peu de cette nouvelle lubie bisounoursesque, synonyme d'après lui d'hormones de grossesse, de régression inquiétante ou d'ingestion fortuite de quelques substances planantes! Ah ce qu'il est drôle ce Chéridou! Mais pas besoin d'hormones ou je ne sais quoi, j'ai juste envie (et cruellement besoin) de couleurs!!!!

Je suis ouverte à ton avis, tes suggestions, tes critiques!

(Il faudra aussi que je te montre les boucles d'oreille originales et le collier que ma fille a confectionnés. Ils sont vraiment très chouettes et pour l'heure bien planqués!)

 

À bientôt!